top of page

L’IA et l’avenir des professionnels langagiers


les professionnels langagiers et l'IA

Alors que la technologie ne cesse de faire des progrès, les professionnels de tous horizons ont intérêt à s’adapter et à accueillir les changements plutôt que de s’y opposer. L’industrie langagière, y compris la traduction, n’échappe pas à la règle. Grâce à des technologies innovantes comme ChatGPT, les professionnels langagiers et les traducteurs ont accès à de nouveaux outils qui facilitent les tâches, les flux de travail et améliorent la productivité.


L’avenir de la rédaction et de la traduction évolue rapidement, mais c’est à nous, traducteurs et rédacteurs professionnels, de nous redéfinir et de faire valoir nos compétences uniques. En adoptant des technologies comme l’IA, nous pouvons améliorer nos processus de travail et explorer de nouvelles voies qui étaient autrefois impossibles. Lisez la suite et découvrez comment tirer le meilleur parti des avancées technologiques qui transforment notre secteur. En adoptant une mentalité proactive d’apprentissage continu et à l’aide d’outils appropriés, nous pouvons réussir dans le milieu dynamique et en constante évolution de l’industrie langagière.


Pour une navigation rapide :


L’IA renforce le besoin d’expertise linguistique


L’IA et la traduction automatique neuronale (TAN) suscitent de plus en plus d’inquiétudes quant à leur influence sur l’avenir du secteur. Cependant, ces outils rendent notre expertise, en tant que professionnels langagiers, encore plus indispensable. Bien sûr, tout le monde peut recourir à ChatGPT ou à Google Translate, mais c’est la combinaison de notre expertise linguistique et de ces outils qui nous distinguent vraiment du lot.


Grâce à ces nouvelles technologies, nous pouvons nous concentrer sur ce que nous faisons le mieux : le rôle-conseil en matière linguistique, relire et garantir l’exactitude de la traduction ou du contenu généré. Par ailleurs, nous pouvons mettre à profit nos connaissances des nuances culturelles, des expressions idiomatiques et d’autres subtilités pour guider correctement l’IA et veiller à ce que le résultat soit non seulement exact, mais aussi culturellement et sémantiquement approprié.


Les outils comme ChatGPT et la TAN sont puissants, mais ils ne sont pas infaillibles. Ils ont parfois du mal à gérer le contexte, les nuances culturelles et les expressions idiomatiques. Voilà où l’expertise humaine intervient. Un professionnel langagier qualifié peut identifier et résoudre ces problèmes, en veillant à ce que la traduction ou le contenu soit juste, pertinent et approprié.

en-fr translation fail

La technologie au service de l’efficacité


Les outils d’IA ont incontestablement rendu le processus de traduction et de création de contenu plus rapide et plus efficace. Les professionnels langagiers peuvent accomplir plus de travail en moins de temps, ce qui augmente leur productivité et leur potentiel de gain. Cependant, la qualité du résultat ne doit pas être compromise au bénéfice de la rapidité.


L’expertise d’un professionnel langagier, acquise au fil d’années d’études et d’expérience, ne peut pas être remplacée simplement par des outils d’IA. En effet, les outils d’IA peuvent aider à générer du contenu, et ils le font à merveille, toutefois ces outils ne garantissent pas l’exactitude et l’efficacité du résultat. Par conséquent, l’expertise des professionnels langagiers et leur capacité à produire des résultats irréprochables doivent être hautement valorisées à une époque où l’automatisation et l’IA sont de plus en plus répandues dans de nombreux secteurs, si ce n’est dans tous les secteurs.


Enfin, il est préférable d’utiliser ces outils comme alliés aux professionnels langagiers plutôt que comme substituts à leurs compétences et à leur expérience, pourtant si inestimables. Il en va de même pour les calculatrices et les logiciels de comptabilité, qui rendent les calculs plus rapides et plus efficaces, mais qui ne peuvent pas remplacer l’expertise d’un comptable qualifié. Un comptable professionnel peut interpréter et analyser les données financières, et fournir des informations et des conseils judicieux à ses clients. Dans la même veine, si les outils d’IA peuvent aider à la traduction et à la création de contenu, ils ne peuvent pas remplacer la connaissance approfondie de la langue et de la culture qu’apporte un professionnel langagier.


Élever les normes de qualité grâce à l’IA


Si les outils d’IA peuvent constituer une bonne source d’inspiration pour la création de contenu, tout comme la TAN pour la traduction, les professionnels langagiers peuvent s’en servir pour améliorer la qualité de leur résultat final. En s’appuyant sur la puissance de l’IA, ils peuvent accélérer le processus et détecter des erreurs qui auraient pu être négligées autrement, ce qui leur permet de se concentrer sur des aspects plus complexes de leur travail, notamment en veillant à ce que le ton et le style du contenu correspondent au public cible et transmettent avec précision le message souhaité.

fr-en translation fail

Les outils d’IA peuvent optimiser les résultats d’un professionnel langagier de plusieurs façons. Par exemple, les modèles linguistiques basés sur l’IA peuvent aider les rédacteurs et les traducteurs à améliorer leur fluidité et leur style en suggérant de meilleurs choix de vocabulaire, de meilleures structures de phrases, voire des paragraphes entiers. Les correcteurs grammaticaux alimentés par l’IA peuvent également identifier les erreurs et proposer des suggestions d’amélioration. Les traducteurs utilisent depuis des années des outils de TAO (traduction assistée par ordinateur), désormais également intégrés à la TAN, pour faciliter le processus en fournissant des segments de texte traduits qui peuvent être affinés et améliorés par un traducteur humain. En collaborant avec l’IA et les outils technologiques, les professionnels langagiers peuvent obtenir des résultats supérieurs avec une efficacité accrue par rapport à un travail en solo.


Maîtres de la langue, au-delà de la technologie


L’expertise linguistique est une compétence précieuse qui nécessite des années d’étude et de pratique. Les professionnels langagiers sont diplômés en littérature, en linguistique, en traduction, voire même en traductologie, et ont suivi une formation rigoureuse pour maîtriser leur langue. La traduction, par exemple, est un domaine hautement spécialisé qui exige non seulement des compétences linguistiques, mais aussi des connaissances culturelles, une expertise technique et des compétences en matière de gestion de projet, entre autres. Les traducteurs agréés doivent satisfaire à des exigences précises en matière de formation et d’expérience pratique pour être accrédités et sont soumis à des inspections régulières pour protéger le public, comme le prévoit le Code des professions de l’OTTIAQ. Par conséquent, les professionnels langagiers apportent une richesse de connaissances et d’expertise qui ne peut être reproduite uniquement par des outils technologiques, ni même l’IA.


La relève des professionnels langagiers


Les professionnels langagiers s’adapteront forcément à l’évolution du secteur d’activité. Avec l’essor de l’IA et de l’automatisation, la prochaine génération de professionnels langagiers pourrait devoir étendre leurs services au-delà de la traduction traditionnelle et de la rédaction. Ils devront peut-être fournir une approche plus complète qui inclut la révision, la relecture et le contenu et la traduction orientés sur l’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO), parmi d’autres services connexes. Ce changement d’orientation est motivé par la demande en flèche de révision et de contrôle de la qualité à l’ère des outils linguistiques en libre-service comme DeepL et chatGPT. Par conséquent, il y a de fortes chances que les professionnels langagiers de la prochaine génération deviennent un guichet unique pour les besoins langagiers, offrant un éventail complet d’expertise et de services langagiers.


Les outils d’IA ont véritablement revu notre façon de travailler, notamment pour les pigistes, les prestataires de services linguistiques (PSL) et les propriétaires de petites agences. Grâce à l’IA, nous pouvons désormais gérer facilement tous les aspects de notre activité. De la recherche d’idées marketing à la création de publicités ciblées, en passant par la génération de contenu pour les réseaux sociaux et le marketing par courriel, les outils d’IA nous fournissent les ressources dont nous avons besoin à portée de main. Ces outils sont conçus pour être conviviaux et accessibles, même pour les utilisateurs n’ayant que peu ou pas de compétences informatiques. Par conséquent, les travailleurs autonomes et les propriétaires de petites agences peuvent se concentrer sur ce qu’ils font le mieux, à savoir livrer un travail de qualité à leurs clients, tandis que l’IA s’occupe du reste. Quel que soit votre niveau d’expérience dans le métier, les outils d’IA peuvent vous aider à vous distinguer comme jamais auparavant.


Conclusion : Un avenir orienté sur l’IA

Les outils d’IA ont bouleversé l’industrie langagière et, bien que certains professionnels soient réticents à l’égard de ces avancées, ces outils offrent en fait aux professionnels langagiers de belles occasions d’améliorer leurs compétences et de renforcer leur valeur ajoutée. De la traduction à la création de contenu, les outils d’IA comme ChatGPT et la TAN peuvent contribuer à faciliter les tâches et à optimiser la productivité, ce qui profite en fin de compte à la fois au professionnel et au client.


Alors que nous avançons dans un secteur en constante évolution, il est essentiel que les professionnels langagiers adoptent ces outils et continuent d’affiner leurs compétences pour demeurer compétitifs et constituer des atouts précieux pour les entreprises, plutôt que de se sentir menacés. L’avenir du secteur est prometteur pour ceux et celles qui sont prêts à s’adapter et à évoluer de pair avec l’IA.

226 vues

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page